Immobilier

L’immobilier demeure un placement à privilégier malgré la crise. Cependant, pour faire des bénéfices dans la pierre, il est indispensable de choisir un investissement adapté à ses besoins. Dans un contexte d’emprunt actuellement difficile, marqué par une hausse du taux et des conditions de plus en plus restrictives, il est plus judicieux de recadrer son placement immobilier en fonction de ses objectifs.

L'immobilier locatif pour se créer un complément de revenus

Pour garantir la rentabilité d’un investissement locatif, au titre de source de revenus complémentaires, il est plus avantageux d’acheter un appartement ou un studio de petites surfaces, situé en plein centre ville ou à proximité des campus universitaires. Ce type d’investissement est particulièrement rentable auprès de cible formée de jeunes actifs et d’étudiants. Cette catégorie de locataires offrent la possibilité de se créer des revenus complémentaires sur le long terme, dans des zones où la demande est particulièrement élevée. Ce type d’investissement connait aussi un bel essor dans certaines villes moyennes depuis la crise sanitaire. 

Louer à des étudiants ou à de jeunes entrepreneurs permet d’optimiser au maximum le temps de location du bien. Les studios et les appartements meublés ont la côte auprès de cette catégorie de locataires. De plus, ce type d’investissement requiert un budget moins important que d’investir dans une résidence secondaire au bord de la mer (par exemple). Toutefois, il faut aussi tenir compte de certains paramètres non négligeables pouvant impacter sur le prix d’achat d’un tel bien immobilier, dont notamment :

  • Les charges de copropriété
  • La taxe financière
immobilier-locatif

L'immobilier locatif pour préparer sa retraite

L’immobilier locatif est un placement idéal pour préparer votre retraite. Durant cette période de la vie où la baisse de revenus est conséquente (dans le meilleur des cas, entre 70% et 80% de son dernier salaire), l’immobilier locatif constitue un refuge financier particulièrement avantageux. Avec ce type de placement, vous vous constituez un patrimoine à moindre coût, en vous appuyant sur la possibilité de rembourser vos prêts grâce aux loyers versés par le locataire. De plus, grâce au levier fiscal du crédit immobilier, vous réduisez conséquemment votre assiette fiscale, car les intérêts d’emprunt à payer sont déductibles des loyers. Bien évidemment, ce type d’investissement requiert un budget plus conséquent.

Pour rentabiliser un investissement locatif dans le but de préparer sa retraite, il est plus judicieux d’orienter ses choix vers un bien d’exception, répondant à des critères plus élaborés.

  • Emplacement : en bord de mer, pied dans l’eau ou au pied d’une montagne.
  • Type de logement : villa de prestige, château, chalet en montagne, appartement luxueux.
  • Superficie : une grande espace de vie, des vérandas, une terrasse spacieuse, de grands jardins avec piscine, etc.

Dans tous les cas, investir dans l’immobilier dans le cadre de la préparation de sa retraite, vous contraint à choisir un bien qui correspond à vos attentes personnelles. Il s’agit avant tout de vous créer un espace de vie approprié pour vivre une retraite sereine. Ces derniers mois, les résidences secondaires situées dans les zones périurbaines et rurales connaissent un bel essor. Depuis la pandémie de la covid-19, ces secteurs connaissent une forte demande, en raison de la démocratisation du télétravail. C’est un placement à forte potentiel pour générer des revenus locatifs dans le but de se créer un patrimoine sur le long terme ou de préparer sa retraite.

investissement-locatif

L'immobilier locatif pour se constituer un patrimoine

Grâce à certains dispositifs juridiques, l’investissement locatif constitue un bon moyen pour se constituer un patrimoine immobilier.

  • Le dispositif Pinel : pour un engagement de location d’une durée de 6, 9 ou 12 ans, l’investisseur profite de réductions d’impôt supplémentaires respectives de 12%, 18% ou 21%. Ces réductions sont réparties à raison de 18% les 9 premières années, puis 3% supplémentaires les 3 dernières années. Pour les biens immobiliers acquis à partir du janvier 2015, ce dispositif permet aussi de louer à sa famille, à ses ascendants et aussi à ses descendants (hors du foyer fiscal de l’investisseur). Bien évidemment, ces réductions d’impôts sont conditionnées par des exigences de qualité en matière de normes de confort et d’économies d’énergie, ainsi que des conditions de ressources et de loyers.
  • Le dispositif LMNP Amortissement : loué en meublé non professionnel durant 9 ans permet à l’investisseur de récupérer la TVA sur le prix d’achat (20%) et de choisir un régime fiscal plus intéressant (BIC  pour réduire ses impôts. De plus, la location meublée non professionnelle offre une multitude de possibilités, dont celle d’y loger ses enfants (résidence étudiante) ou d’en faire une location courte durée (résidence secondaire) et d’y passer quelques semaines de vacances tous les ans.

Grâce à la possibilité de cumuler plusieurs dispositifs dans un investissement unique, l’immobilier locatif permet de se constituer un patrimoine immobilier solide et une source de revenus complémentaires fiable. Dans ce cas, l’immobilier neuf présente des avantages non négligeables. De plus, acheter dans le neuf permet de bénéficier d’une réduction des frais de notaire (2% à 3% contre 7% à 8% dans l’ancien). Avec le dispositif Pinel, l’immobilier neuf permet aussi de défiscaliser une partie de son investissement, selon la durée de location (12% sur 6 ans, 18% sur 9 ans et 21% sur 12 ans).

patrimoine-immobilier
septembre 26, 2022
investissement-immobilier-locatif

Immobilier locatif : quel type d’investissement choisir en 2022 ?

L’immobilier demeure un placement à privilégier malgré la crise. Cependant, pour faire des bénéfices dans la pierre, il est indispensable de choisir un investissement adapté à […]
septembre 19, 2022
pret-taux-zero

Crédit immobilier : un prêt à taux 0 pour les investisseurs écolo ?

Avec les conditions de prêt actuel, marquées par un taux continuellement à la hausse, un taux d’usure pratiquement inconcevable et un pouvoir d’achat particulièrement limité, les […]
septembre 12, 2022
immobilier

Immobilier de luxe : une valeur de refuge pour les plus fortunés

Malgré la crise, le marché de l’immobilier de luxe connaît un bel essor dans plusieurs pays du monde, dont la France. Avec le retour des investisseurs […]
septembre 5, 2022
immobilier-ancien

Achat immobilier : quels sont les pièges à éviter dans l’ancien ?

Investir dans l’immobilier ancien présente de nombreux avantages. L’offre est particulièrement abondante et intéressante dans tout le pays. Les biens immobiliers anciens profitent généralement d’un emplacement […]
août 1, 2022
achat-viager

Hausse du taux immobilier : l’achat en viager comme solution ?

En ce début du mois d’août 2022, les taux d’emprunt immobilier ont largement dépassé la barre symbolique des 2%. Pour les banques, cette situation s’annonce difficile […]
juillet 25, 2022
acheter-bien-loue

Immobilier : pourquoi investir dans un bien loué ?

Généralement, les investisseurs choisissent d’acheter un bien immobilier dans le neuf ou dans l’ancien, mais vide. Très peu d’acheteurs choisissent d’acheter un bien déjà occupé. Pourtant, […]
juillet 18, 2022
taux-credit-immobilier

Hausse des taux de crédit : les prêts à taux variables à la rescousse ?

Depuis janvier 2022, les emprunteurs font face à une hausse importante des taux de crédit. De 0,55%, cette hausse atteint un pic de 2% pour les […]
juillet 11, 2022
credit-immobilier-2022

Hausse des crédits, taux d’usure élevé…Comment accéder à un prêt immobilier en pleine crise ?

Plusieurs ménages se sont lancés dans un projet immobilier ces deux dernières années, profitant de la baisse historique des taux de crédit. Cependant, avec la reprise […]
juillet 4, 2022

Le vendeur peut-il refuser l’acheteur proposé par son agent immobilier ?

Signer un mandat de vente exclusif avec une agence immobilière n’engage en rien le propriétaire/vendeur d’une maison à céder sa propriété au premier acheteur venu. Le […]