Quel financement pour réaliser un investissement immobilier à l’étranger ?

CryptoSimple
CryptoSimple ou comment investir en crypto monnaie et en DeFi en toute sécurité
mars 9, 2022
social-media
5 tendances du social media à suivre de près en 2022
mars 11, 2022
investissement-immobilier-etranger

Les Français sont particulièrement attirés par l’immobilier locatif à l’étranger. Que ce soit pour se constituer une source de revenus supplémentaires, ou pour préparer sereinement sa retraite, l’immobilier à l’étranger est un placement d’argent très rentable. Toutefois et selon la destination que vous choisissez, investir à l’étranger requiert un capital assez conséquent. Pour la plupart, le recours à un prêt immobilier est inévitable. 

Les différentes options pour financer un achat immobilier à l’étranger

Utiliser ses fonds personnels pour acheter un bien immobilier à l’étranger serait l’idéal. Cependant, ce n’est pas donné à tout le monde de disposer d’un capital assez conséquent pour ce faire. Obtenir l’aide de proches familles permet également de couvrir certaines dépenses liées aux démarches nécessaires. Mais pour la plupart, le recours à un prêt immobilier est parfois inévitable. La première option de prêt consiste à contacter les banques en France (prêt hypothécaire, prêt Lombard). L’autre solution, c’est d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger (le pays d’investissement choisi).

Prêt immobilier

Pourquoi les banques françaises sont réticentes de financer un achat à l’étranger ?

Financer l’achat d’un bien immobilier à l’étranger par le biais d’un prêt bancaire français est possible, mais compliqué. Les banques françaises sont généralement réticentes pour financer un investissement hors du pays. D’un côté, par méfiance par rapport au fonctionnement du système bancaire de certains pays. D’un autre côté, parce que le droit de saisie de bien est applicable uniquement sur le territoire français et non à l’étranger. C’est-à-dire que les banques françaises ne peuvent pas saisir un bien acquis à l’étranger pour garantir le remboursement d’un prêt réalisé en France.

Banques françaises

Les solutions de financement français pour acheter à l’étranger

Le prêt hypothécaire

Le prêt hypothécaire vous convient si vous disposez d’un patrimoine immobilier. Votre banque vous accorde alors un prêt de 50 à 70% de la valeur du bien hypothéqué. C’est-à-dire que ce bien va garantir le remboursement de votre prêt en cas de manquement. Par contre, le bien hypothéqué ne doit faire l’objet de toute autre garantie en cours. Dans ce cas, votre banque peut demander un rachat de crédit afin d’obtenir une garantie de premier rang. Mais le capital restant dû sera alors déduit du montant de votre nouveau prêt.

Le prêt Lombard

Le nantissement sur un contrat d’assurance-vie constitue aussi une autre façon d’obtenir un prêt bancaire en France pour acheter à l’étranger. Concrètement, vous acceptez de céder votre contrat d’assurance-vie à la banque prêteuse en cas de manquement. La banque bloque alors une partie ou la totalité de votre assurance-vie jusqu’au dernier versement de votre dette. Ce prêt vous permet d’obtenir entre 50 et 100% de votre épargne, selon l’évaluation des risques de votre placement.

Prêt hypothécaire

Puis-je souscrire un prêt dans une banque étrangère ?

L’option d’ouvrir un compte bancaire à l’étranger (dans le pays d’achat) est envisageable pour faciliter les démarches d’acquisition. C’est également une condition sine qua none pour obtenir un prêt immobilier hors de la France. Cependant, il faut savoir que le recours à un prêt immobilier dans un pays étranger, situé hors de la zone euro, vous expose à un taux de change très instable. Dans la durée, vous pourrez rembourser un montant nettement plus élevé.

De plus, l’administration fiscale Française exige une déclaration annuelle de votre compte bancaire à l’étranger. Certains pays imposent également un cadre législatif plus pénalisant qu’en France, avec des modalités de remboursement différentes selon la banque. Pour la plupart, le taux d’emprunt est aussi plus élevé qu’en France. Le recours à un professionnel de l’immobilier est vivement recommandé pour sécuriser vos transactions.