taux de crédit

La situation se corse du côté des investisseurs. L’immobilier devient de plus en plus inaccessible pour la plupart. Dans les conditions actuelles, le recours à l’emprunt immobilier relève d’un véritable parcours du combattant pour les particuliers qui souhaitent agrandir leur patrimoine. Après avoir connu une hausse progressive depuis janvier 2022 – 1,12% puis 1,7% en mai et 1,88 en septembre, le seuil symbolique des 2% vient d’être officiellement franchi par les banques, selon l’observatoire crédit logement CSA. 

Un taux moyen de 2,05% pour les emprunts à 20 ou 25 ans

Selon l’observatoire crédit logement CSA, les emprunts immobiliers contractés au mois d’octobre sont soumis à un taux d’intérêt moyen de 2,05% auprès de la plupart des banques, alors qu’un mois auparavant, ce taux était encore à 1,88%. Cette hausse s’applique notamment à tous les emprunts contractés sur une durée de 20 à 25 ans. Certaines banques proposent même des taux particulièrement élevés, près de 3% sur les durées les plus longues. Pour le reste, c’est-à-dire, tous les crédits immobiliers contractés sur une durée de 15 ans ou moins, le taux d’intérêt reste inférieur à 2%.

Pour justifier cette hausse historique, les banques pointent du doigt la hausse des taux appliqués par la Banque centrale européenne qui a encore augmenté de 0,75 point la semaine dernière en raison de la flambée de l’inflation.

taux-credit-immobilier

Comment devenir propriétaire avec un taux de crédit à 2% ?

La solution envisageable pour devenir propriétaire avec un taux de crédit à 2%, c’est d’emprunter sur une durée plus longue pour financer l’achat d’un bien immobilier à prix fixe. Depuis octobre 2022, la plupart des emprunteurs contractent un crédit immobilier sur une durée de plus de 20 ans. Ce qui représente un record sur les deux dernières années, avec tout juste des crédits de 225 mois en janvier 2021. Malgré la hausse du taux d’usure en octobre, c’est-à-dire du taux maximal auquel les banques sont autorisées à emprunter de l’argent à leurs clients, l’on observe une baisse importante de la capacité d’emprunt chez la plupart des ménages. Bon nombre ont dû renoncer à leur projet d’acquisition immobilière.

achat-immobilier-25ans

Quel est l'impact de la hausse du taux sur le prix immobilier ?

Le prix immobilier reste moyennement stable dans toute la France pour le moment. L’on observe même un semblant de baisse du prix du m² dans certaines villes, dont – 0,5% à Paris sur un mois, – 0,6% à Rennes, – 0,7% à Toulouse, voire – 0,8% à Bordeaux ou Strasbourg. Par contre, certaines régions françaises sont continuellement à la hausse. C’est le cas notamment de certaines villes où l’on observe une forte demande comme Nice, Lille, Montpellier ou encore Marseille. Néanmoins, les avis divergent au sein des spécialistes de l’immobilier quant à une éventuelle hausse ou baisse du prix dans les prochains mois. Dans tous les cas, l’on observe un intérêt moyennement stable des investisseurs dans la pierre qui reste toujours une valeur sûre malgré une forte inflation et des taux de crédits peu favorables. 

novembre 7, 2022
crédit-immobilier

Crédit immobilier : les banques franchissent le taux symbolique de 2 %

La situation se corse du côté des investisseurs. L’immobilier devient de plus en plus inaccessible pour la plupart. Dans les conditions actuelles, le recours à l’emprunt […]
octobre 17, 2022
credit_immo_couple

Crédit immobilier : comment contourner le taux d’usure ?

Plusieurs acheteurs mettent en suspens leur projet d’achat immobilier en raison des conditions de crédit de plus en plus restrictives appliquées par les banques. Outre la […]
juillet 18, 2022
taux-credit-immobilier

Hausse des taux de crédit : les prêts à taux variables à la rescousse ?

Depuis janvier 2022, les emprunteurs font face à une hausse importante des taux de crédit. De 0,55%, cette hausse atteint un pic de 2% pour les […]