Terra : une blockchain et un projet de crypto monnaie malgré 60 milliards de dollars de perte ?

Retail marketing : quelle stratégie pour réussir dans l’e-commerce en 2022 ?
mai 27, 2022
Immobilier : quels arguments pour négocier les frais d’agence ?
mai 30, 2022
terra-luna

Terra est l’exemple même que tout espoir n’est jamais vaincu tant que le business existe. Quand la plupart s’apprêtent à effacer son nom du tableau, Terra renaît de ses cendres et décide d’en surprendre plusieurs. Car, avec sa grosse perte récente, estimée à environ 60 milliards de dollars, l’écosystème redémarre avec un projet de crypto monnaie tout neuf et une blockchain. De quoi surprendre toute la communauté des crypto.

La locomotive 1623 de Do Kwon en marche

Près de 60 milliards de dollars ont disparu sans laisser de trace, Terra était de toute façon vouée à l’échec, se disaient la plupart. Pourtant, Do Kwon, le fondateur de la crypto monnaie Luna et du stablecoin UST, n’est pas du tout de cet avis. Encouragé par les membres de la communauté, il lance le projet 1623 avec une blockchain et une nouvelle crypto monnaie en vue. Le fameux crash de Terra n’aura donc duré qu’un mois, le projet est de nouveau sur pied et obtient le soutien de 20,98% de la communauté.

Do Kwon

Ce qui change pour les fans

Prévu au lancement ce 27 mai, le nouveau projet concocté par Do Kwon annonce des changements importants au sein de l’écosystème.

  • Une nouvelle blockchain qui sera entièrement dépourvue de stablecoin algorithmique et qui sera essentiellement composée d’une chaîne Terra Classic, d’un token Luna Classic et d’une nouvelle crypto monnaie LUNA.
  • Les cryptos LUNA seront exclusivement réservées aux propriétaires de Luna Classic, d’UST ainsi qu’aux développeurs de la blockchain.
  • Une amélioration sera apportée au niveau du réseau grâce à un nouveau mécanisme baptisé « inflation des tokens ».

La distribution des nouveaux tokens LUNA se fera par ailleurs de la manière suivante :

  • 10% pour les propriétaires d’UST stakés dans le protocole Anchor, selon la base de leur acquisition avant la chute de Terra.
  • 10% pour les propriétaires de LUNA, selon la base de leur acquisition avant la chute de Terra.
  • 15% pour les propriétaires d’UST, sur la base de leur acquisition après la chute de Terra.
  • 30% pour la community pool.
  • 35% pour les propriétaires de LUNA, selon la base de leur acquisition avant la chute de Terra.
Luna

Quel avenir pour Terra à la suite de sa chute monumentale ?

Terra veut reprendre les choses en main, mais la plupart des investisseurs restent sceptiques quant à son évolution à la suite d’une telle chute. Il va assurément falloir leur donne un peu de temps pour mettre de nouveau leur confiance en cette blockchain pourtant prometteuse. Avec les nombreuses autres crypto monnaies qui émergent sur le marché, les doutes se portent essentiellement sur l’éventuelle valeur que pourrait avoir une crypto qui a déjà (presque) coulé. De plus, Do Kwon n’a en rien évoqué la possibilité de se faire rembourser les anciens LUNA perdus à la suite du crash.

Faut-il rappeler que le token LUNA a été conçu pour remettre le stablecoin UST sur les rails, sans y parvenir ? Au contraire, les deux cryptos ont chuté ensemble, avec une valeur de 1 $ pour l’UST et 80 $ pour Luna, début mai. Mais rien n’est perdu, tout est à refaire et dans les meilleures conditions, la communauté s’attend à de beaux résultats.

Luna trading

Source : Terra blockchain et crypto